Le Football, une passion malgré tout

Sujet: Sport

S’il y a bien un thème qui rapproche l’Europe de l’Amérique du Sud, c’est bien le football. Nous connaissons tous les fameuses et redoutées équipes du Brésil et d’Argentine. L’Amérique du Sud est sans aucun doute l’autre continent du football et le Pérou, comme ses voisins, est un pays de football. C’est en effet le sport le plus populaire, devant le volley et le surf.

L’équipe nationale

Bien que possédant des joueurs de qualité (Vargas, Farfan, Guerrero, Pizarro), la blanquirroja (surnom de l’équipe nationale) ne parvient pas à participer à une coupe du monde depuis plusieurs décennies… Les supporters péruviens sont partagés entre colère, déception et résignation lorsqu’ils évoquent les mésaventures de leur pays.

Le championnat

Le championnat local est très suivi malgré son niveau plutôt faible, comparé aux championnats des pays voisins comme le Brésil ou l’Argentine. Les trois équipes de la capitale sont particulièrement populaires :

Les différents derbies (rencontres sportives entre deux clubs d’une même ville) sont les suivants :

Alianza Lima Universitario de Deportes Superclásico Peruano (Le Superclássique)
Sporting Cristal Universitario de Deportes Clasico Moderno (Le classique moderne)
Alianza Lima Sporting Cristal Clasico Capitalino (Le classique capitalino)

La rivalité entre ces différents clubs est si développée que ces rencontres sont presque une compétition dans la compétition. Ces rencontres du championnat se déroulent même au stade national.

Mon expérience

J’ai toujours soutenu l’équipe de France de football lors des grandes rencontres ainsi que l’équipe du Pérou depuis mon arrivée. Par contre, je m’intéresse qu’occasionnellement aux différents championnats.

Sans être pour autant des supporters fanatiques, tous les habitants de Lima (et même du Pérou) supportent l’un des clubs de la capitale et n’hésitent pas à afficher le logo de leur équipe à l’arrière de leur voiture. Il est donc difficile de passer à côté du phénomène.

Stade national de LimaPlusieurs membres de ma famille comptaient assister à l’une de ces grandes rencontres et je me suis joint à eux par curiosité. Le 24 septembre dernier, je me suis ainsi rendu au stade national pour le match opposant l’Universitario au Cristal.

L’extérieur du stade paraissait dangereux, l’impression est renforcée par la présence abondante de policiers. Je craignais donc le pire pour l’intérieur du stade mais l’ambiance y est au contraire agréable. Les péruviens viennent assister aux rencontres avec leurs femmes et enfants, et leur passion est contagieuse.
Les seuls points négatifs sont les prix excessifs des boissons et sandwichs, ainsi que la crasse présente sur les sièges (Lima est très humide en hiver mais il n’y pleut pourtant jamais).

Stade national de LimaStade national de Lima

Comme je côtoie plusieurs supporters de l’Universitario (le club le plus célèbre), je soutenais cette équipe mais j’ai été spécialement touché par les supporters du Cristal qui n’ont pas cessé de chanter et distribuer des ballons aux couleurs de leur club. Par la suite, les supporters de l’Universitario se sont réveillés et ont envahis la tribune Nord malgré les « efforts » de la police pour les en empêcher.

Concernant la rencontre, mes premières expériences en tant que supporter se sont plutôt mal passé. En effet, au bout de 19 minutes, le Cristal menait 1-0 grâce à un premier but sur penalty. Les joueurs du Cristal semblaient motivés, leur envie de remporter se ressentait.

Début de la rencontre Penalty Score 1 - 0

La première mi-temps est passée extrêmement rapidement. Durant la pause de la mi-temps, nous avons pu assister à un match de « Bubble football », très drôle et à la mode ces derniers mois.

Bubble football Bubble football  

De retour des vestiaires, le Cristal a confirmé sa domination en inscrivant deux autres buts alors qu’un de ses joueurs avait été expulsé. L’Universitario n’a pas brillé, les joueurs sont passés à côté de la rencontre…

Connaissez-vous le football sud-américains ? Supportez-vous une des équipes nationales ou un club ?