Comment se rendre au Pérou ?

Peru Bienvenodo

Le moyen de transport le plus simple et le plus rapide pour se rendre au Pérou est l’avion. Mais il existe également de nombreuses autres manières de visiter le pays.

L’avion

Avion et incasDepuis 2011, Air France propose une liaison directe Paris – Lima. Il faut compter un peu plus de 12h de vol pour rejoindre le pays des lamas.

D’autres compagnies proposent des vols pour Lima mais tous font au moins une escale à Madrid, à Amsterdam ou aux Etats-Unis (Miami, New York, Atlanta, …).
Les principales compagnies sont :

Si vous passez par Madrid ou Amsterdam, il vous faudra au moins 14 heures de vol pour rejoindre votre destination. Si vous passez par les Etats-Unis, il faudra compter au minimum 16 heures.

En cherchant bien et en utilisant les comparateurs de prix sur internet, vous trouverez des billets aller-retour sans escale entre 1000 et 1200€ alors qu’un billet aller-retour comportant au moins une escale vous sera proposé à partir de 800€.

La grande majorité des séjours au Pérou inclue le vol en avion. De nombreuses agences de voyages comme sejoursvoyages proposent des circuits pour découvrir ce pays fascinant qu’est le Pérou.
Même si j’ai plutôt tendance à conseiller de partir à l’aventure en Amérique du sud, les séjours organisés présentent plusieurs avantages : il n’y a rien à préparer, on se laisse guider, le guide est généralement francophone, … A vous de choisir !

Les frontières

Il est également possible de rejoindre le Pérou depuis l’un de ses voisins.
Les pays frontaliers sont :

  • Avion LANL’Equateur, au nord
    Il faut généralement passer par le poste frontière près de Huaquillas, et rejoindre Tumbes
  • La Colombie et le Brésil, qui sont respectivement au nord-est et à l’est
    Pour rejoindre le Pérou depuis la Colombie, il est préférable de traverser l’Equateur. La frontière avec entre les deux pays est difficile d’accès et est déconseillée par le ministère français des Affaires étrangères et du Tourisme (voir France Diplomatie).
    Il est également possible d’entrer au Pérou depuis la forêt amazonienne du Brésil et de rejoindre la ville de Madre de Dios.
  • Le Chili, au sud
    Il est possible de se rendre à Tacna en prenant un train ou un véhicule collectif depuis la ville d’Arica, au Chili.
  • La Bolivie, au sud-est
    Après avoir visité La Paz, vous pourrez vous rendre jusqu’à Desaguadero, à la frontière péruvienne.

Des bus internationaux parcourent de grandes distances et desservent les grandes villes d’Amérique du sud.

Le bateau

Avant le développement de l’aviation civile, il existait des cargos prenant des passagers, certains dans des conditions très luxueuses, d'autres plus modestes. Aujourd’hui, voyager en cargo reste possible mais il faut être patient et être prêt à dépenser beaucoup d’argent.

Ou, le plus raisonnable est de prendre l’avion jusqu’en Amérique et de participer à une croisière (bien qu’il existe également des croisières partant d’Europe). La plupart des croisières qui passent par le Pérou proposent de parcourir une partie (plus ou moins grande) de la côte pacifique et/ou de passer le détroit de Panama et de rejoindre les Caraïbes.

Les formalités

PasseportLes formalités sont, contrairement à d'autres pays, peu contraignantes pour un séjour touristique. En effet, pour les ressortissants de l’UE, seul un passeport en cours de validité est exigé.
Vous devez tout de même faire attention à ne pas perdre la carte d'immigration. Celle-ci est remise à chaque voyageur dès son entrée. Ainsi, durant le trajet en avion, il est probable qu’on vous demandera de remplir une fiche qu’il vous faudra remettre à votre arrivée à l’aéroport. Cette carte doit impérativement être conservée car elle est exigée à certaines frontières ainsi qu'à la sortie.

Duplicado TAMDeux mois après mon arrivée au Pérou, je suis parti à la découverte de La Paz, en Bolivie. J’avais gardé ma carte d’immigration dans mes valises à Lima pour ne pas la perdre. Ce que je ne savais pas, c’est que cette carte est obligatoire pour sortir du territoire, je n’étais donc pas autorisé à passer la frontière pour me rendre en Bolivie
La seule solution était donc de la déclarer comme perdue, de payer une amende (voir photo) auprès del Banco de la Nación, une banque publique auprès de laquelle il est nécessaire d’effectuer les paiements en cas d’amendes ou de démarches administratives. Résultats : quelques soles et surtout plusieurs heures perdus.