Darkar 2013 : 3ème Etape, Pisco - Nazca

Alors que le Pérou a officiellement renoncé mardi soir à accueillir le Rallye Dakar 2015 pour raisons budgétaires, j’ai décidé d’écrire un article sur l’édition 2013 qui est l’ultime édition qui se déroula au Pérou.

Le Rallye Dakar 2013 était le 34e Rallye Dakar. Il se déroula du 5 janvier 2013 au 19 janvier 2013 pour la cinquième année consécutive en Amérique du Sud. Le départ a été donné à Lima, les cinq premières étapes ont eu lieu au Pérou et les suivantes au Chili et en Argentine.

Comme je vivais à Lima durant cette période et que je n’avais jamais eu l’occasion d’assister à ce rallye prestigieux, je suis allé au « Village Dakar » quelques jours avant le début de la compétition. Cet événement qui avait lieu sur les plages de la Costa Verde à Lima présente les pilotes et leurs véhicules.

Quelques jours plus tard, le 8 Janvier, nous décidâmes d’assister à la 3ème étape qui relie la ville de Pisco à la ville de Nazca. Pourquoi cette étape ? Simplement, parce que l’étape passait par les dunes d’Ica et que le spectacle s’annonçait exceptionnel dans ces conditions.

 

Nous partîmes ainsi tôt le matin (à 7h) afin de rejoindre Ica qui est à 3h30 en voiture de Lima.

Sur le chemin, nous avons croisé de nombreux véhicules participant au rallye… mais, tous allaient dans des directions contraires…
Alors que nous étions sur la Panamericana Sur près d’Ica, nous décidons d’interroger un policier afin que nous sachions où nous pouvions assister au rallye. Le policier nous conseilla de nous rendre au Km 265. Nous continuons donc de rouler jusqu’à l’endroit indiqué où nous rencontrons effectivement l’emblème du Dakar et un chemin de sable qui nous emmène sur des kilomètres en plein désert… mais pas de motos, d’autos, de camions ou de quads. Là, nous rencontrons quelques autres automobilistes qui pensaient, comme nous, assister à la compétition au milieu du désert.

Nous comprimes donc que nous devions rebrousser chemin et revenir sur la Panamericana Sur. Nous vîmes quelques véhicules paraissant appartenir à la compétition que nous décidons de suivre. Plus d’une heure plus tard, nous aperçûmes des panneaux indiquant où se rendre. A nouveau un chemin de sable presque impraticable, mais cette fois nous n’étions pas seuls… et les véhicules du rallye étaient bien là. Malheureusement, nous étions arrivés trop tard pour le passage des motos.

 

La chaleur était intense et insupportable, mais après tout ces épreuves, nous ne voulions rien rater.

Jusqu’au moment où un camion « Rewald Recycling » passa devant nous, en faisant des signes de la main et perdit le contrôle de son véhicule ! Il fonçât alors dans le public qui courra alors dans tous les sens. Par chance, rien de grave, pas de blessé mais cela ne perturbât pas le conducteur qui passa derrière le public et repris la course comme si rien était arrivé.

 

Après une bonne heure à se faire brûler par le soleil, nous reprîmes la route en direction de l’impressionnante oasis de Huacachina...

Avez-vous déjà assisté au Rallye Dakar ou à un autre grand rallye? Dans quel pays?